divorce

L’intelligence émotionnelle au service de la performance

L’intelligence émotionnelle peut être définie comme la capacité à utiliser les messages contenus dans les émotions pour apprendre à mieux se connaître et se comprendre afin d’améliorer sa qualité d’être et de mieux interagir avec les autres. Une émotion est un message que notre corps nous fait ressentir en tant qu’intelligence intérieure.

L’intelligence émotionnelle au service de la performance

Notre société occidentale nous invite à nous focaliser sur la performance économique de notre activité, ce qui crée un déséquilibre qui peut se manifester par du stress et des jeux de pouvoir (manipulation, harcèlement…) alors qu’il est préférable de se concentrer sur des notions de confiance et d’harmonie. C’est une formidable occasion de nous interroger sur la pertinence de la performance pour la performance car le réel sens de la performance n’est pas tant d’atteindre un résultat que de nous permettre de nous accomplir.

Pour aller plus loin, notre performance interroge un équilibre entre notre conscience existentielle, notre aptitude à créer de la richesse économique et notre contribution sociale. On peut ainsi distinguer deux approches de l’amélioration de la performance :

  • 1/ La première consiste à se focaliser sur ce qui ne fonctionne pas pour y remédier. Cette méthode a pour désavantage de focaliser notre attention sur les échecs, les erreurs, les problèmes, ce qui nous projette dans un état émotionnel désagréable constitué d’attente, de stress et de frustration ;
  • 2/ La seconde, à l’inverse, consiste à se focaliser sur ce qui fonctionne bien pour le promouvoir. Qu’avons-nous réussi ? Comment fêter nos réussites ? Cette méthode privilégie une mise en valeur des expériences et favorise la confiance et la motivation.

En réalité, aucune des deux méthodes n’est parfaite ; comme souvent, tout est une question d’équilibre. Même s’il est déterminant de réfléchir avant d’agir, il faut apprendre à bien réfléchir (écouter, accepter, sentir) avant de bien agir (décider et mettre en œuvre). La performance réunit l’économique et l’humain car il n’y a pas de résultat sans action de l’homme. Privilégier l’économique sur l’humain ne peut que mener à la catastrophe…

Être performant, c’est trouver son équilibre entre réussir et se développer. C’est se sentir valorisé par son travail, en tirer les moyens de vivre convenablement, atteindre ses objectifs et être en relation avec des personnes qui partagent nos valeurs. C’est aussi assumer ses responsabilités, que ce soit dans sa vie privée ou professionnelle, être serein, joyeux et autonome. Une bonne manière d’évaluer notre performance est de garder à l’esprit notre aptitude à créer du sens : voici des séries de question qui nous permettent d’améliorer notre performance dans différents pans de notre vie :

 Questions à se poser régulièrement pour développer son intelligence émotionnelle :

– Suis-je attentif à mes émotions / A celles des autres ?

– Est-ce que j’exprime mes émotions ? Quand et comment ?

– Ai-je été attentif à mes émotions aujourd’hui ? Est-ce que cela a été facile ? plaisant ? Quelles difficultés ai-je rencontrées ? Comment les ai-je gérées ?

– Suis-je présent à mes émotions, à mes ressentis, à mes humeurs ?

– Est-ce que je pense à me demander régulièrement comment je me sens ?

– Suis-je à l’aise pour donner des signes d’attention ou d’affection ?

– Est-ce que je donne souvent des signes de reconnaissance à moi-même et/ou aux autres ?

– Est-ce que je progresse dans l’affirmation de mon point de vue ?

– M’arrive-t-il de transformer des émotions désagréables en émotions agréables ?

– Prends-je l’habitude de donner une intention claire avant d’entamer une séquence importante d’une journée ?

– Quand je suis rentré en relation avec une nouvelle personne, ai-je trouvé mon temps de parole et mon temps d’écoute ?

– Ai-je reconnu, en temps réel ou en décalé, mes erreurs émotionnelles avec les personnes que j’ai côtoyées aujourd’hui ?

– Est-ce que je me sens responsable de ma vie ? De l’équilibre de mon état émotionnel ?

– Comment ai-je optimisé une situation délicate ou difficile cette semaine ?

– Ai-je donné du sens aux événements graves de ma vie, de mon activité professionnelle ? Ai-je su rebondir en donnant du sens à cet événement en prenant conscience de sa valeur et/ou en le traduisant en projet professionnel ?

– Ai-je fait quelque chose pour quelqu’un aujourd’hui ? Ai-je augmenté l’autonomie d’une personne ? Comment m’y suis-je pris ? Ai-je bien vérifié que la personne était volontaire ?

Nous continuerons régulièrement à vous parler des bienfaits de l’intelligence émotionnelle.