Comment démasquer un pervers-narcissique ?

La plupart des gens ne le savent pas, mais en dépit d’une apparence souvent charmante, le pervers narcissique est une personne réellement toxique. En réalité, il souffre d’un trouble grave de la personnalité qui touche, dans la majorité des cas, les hommes.

Reconnaître un pervers narcissique n’est pas compliqué. Il est égoïste, égocentrique même, manipulateur, tricheur et menteur. Pour lui, vous n’êtes qu’un faire-valoir. Il vous fait croire qu’il est très supérieur à vous alors qu’en réalité c’est lui qui a besoin de vous !

Etant donné que le trouble de la personnalité dont il souffre n’est pas évident à repérer, voici les 5 attitudes que le pervers va employer pour vous déstabiliser et qu’il vous appartient de repérer pour le démasquer :

1 – « Tu réagis de manière excessive. »

Le manipulateur s’efforce de vous convaincre que vous sur-réagissez. Mais faites un test en résistant à ses demandes et vous constaterez rapidement que c’est lui qui va réagir de manière excessive. N’entrez donc pas dans son jeu en gardant votre calme et campez sur vos positions. Laissez-le s’énerver tout seul et se ridiculiser en se débattant en vain.

2 – « Ne dramatise pas ; N’en fais pas une histoire personnelle »

C’est l’effet miroir par excellence : alors que c’est lui qui est en train de dramatiser, il va vous accuser de le faire. En fait, le manipulateur a déjà rendu la situation dramatique en insistant lourdement et en tentant de vous mettre mal à l’aise. S’en rendant compte, il va alors inverser les rôles pour vous culpabiliser. Selon lui, vous êtes toujours fautif. Ne le croyez surtout pas. Continuer de lui opposer votre calme et votre obstination à ne pas rentrer dans son jeu.

3 – « Ne sois pas aussi sensible; Tu prends les choses trop à cœur »

Un pervers tentera toujours de minimiser les conséquences sur vous de ce qu’il vous fait endurer. mais ne vous faites aucune illusion : il se moque éperdument de ce que vous ressentez. Il est totalement incapable de la moindre empathie. Pire le désarroi qu’il provoque chez vous lui apporter un grand plaisir sadique. Il se délecte de la souffrance qu’il crée chez vous car il déteste sa dépendance vis à vis de vous. Pour stopper cette escalade, ne lui expliquez pas pourquoi vous vous sentez mal, vous n’êtes pas obligé de le faire.

4 – « Ne sois pas ridicule ! ; Mais tu es une grande malade…! »

Il essaiera toujours de vous ridiculiser et de vous faire douter de la cohérence et du bien fondé de vos réactions, dans l’intimité d’abord, puis en présence d’autres personne pour mieux vous humilier dans un deuxième temps. Si vous avez le courage de lui résister en lui opposant une absence de réaction, c’est très vite lui qui va se ridiculiser en étant déstabilisé par votre réaction, inverse de celle qu’il a voulu provoquer, si ses mots n’ont aucun impact sur vous.

5 – « Comprends-moi bien… »

C’est le dernier recours du manipulateur : prétendre que vous vous méprenez sur ce qu’il essaie d’obtenir de vous. Or vous avez très bien compris. C’est lui qui refuse de comprendre vos besoins et vos sentiments en vous harcelant pour obtenir ce qu’il désire. Vous ne lui devez rien, à commencer par le temps que vous avez passé à argumenter avec lui.

Si vous vivez avec ce type de personne ou si vous en avez dans votre entourage et qu’elle cherche constamment à vous manipuler vous ou les autres, il serait peut-être plus sain pour vous de vous en éloigner. Il n’y a aucun compromis possible avec ce type d’individu. Alors, si vous ne voulez pas céder à ce qu’il demande, il serait préférable pour vous deux qu’il aille le chercher chez quelqu’un d’autre.