intelligence émotionnelle

ETRE LIBRE DANS SA RELATION AVEC AUTRUI

Après avoir envisagé aux termes de nos précédents articles les compétences émotionnelles intrapersonnelles : estime de soi, affirmation de soi, réalisation de soi, nous nous intéressons désormais aux compétences émotionnelles interpersonnelles : après l’amélioration de la relation grâce à l’écoute active, voyons aujourd’hui comment

Rester libre dans sa relation avec l’autre

Il s’agit de notre capacité à gérer nos relations avec les autres : les initier, les entretenir, le cas échéant y mettre un terme. Cette capacité relationnelle est liée à l’écoute et à la prise de contact avec l’autre en étant attentif à nos émotions. Quand j’entame une nouvelle relation, dans quel état émotionnel suis-je ? inhibé/excité; enthousiaste/ennuyé; subjugué/mal à l’aise… Grâce à cette prise de conscience, nous augmentons notre capacité à être libre dans la relation pour nous y épanouir. Nous travaillons notre aptitude à nous mettre en relation avec l’autre et à optimiser la qualité de notre relation si nous le désirons, ou à ne pas entamer une nouvelle relation ou encore à y mettre à terme si elle ne nous convient plus.

Se pose souvent la question de l’entretien de la relation avec les autres en fonction de notre plus ou moins grande liberté dans la relation. Nous avons effectivement des relations plus ou moins contraintes : famille, collègues (collaborateurs, managers…), amis… L’enjeu est d’être attentif autant à l’enjeu cognitif qu’émotionnel de la relation. C’est aussi oser faire prendre conscience à l’autre de cet aspect de la relation pour lui donner une nouvelle dimension. Etre dans une relation constructive avec l’autre consiste à l’accueillir dans sa différence avec bienveillance et sans à priori. Cela est valable quelle que soit la personne avec qui je suis en relation : collègue, frère, ami…

Les témoignages sur la qualité des relations avec les autres sont riches d’enseignement, notamment sur la diversité de l’homme. Pour certains, timides, le problème est d’être à l’origine d’une relation souhaitée (ou fantasmée..), pour d’autres, inhibés, c’est de l’entretenir et de l’enrichir; pour d’autre encore, c’est de savoir comment s’y prendre pour y mettre un terme… Ces situations sont courantes et nécessitent qu’on s’y intéresse pour faire émerger et durer des relations épanouissantes et choisies. Des mises en situation peuvent permettre d’identifier des blocages et de voir que la posture affirmée dans la relation est plus facile à prendre qu’elle ne parait à priori dès qu’on prend conscience de la dimension émotionnelle de la relation.

Nous poursuivrons prochainement notre réflexion en nous intéressant à développer l’authenticité dans sa relation à autrui.