DÉVELOPPER SON INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE (4)

Poursuivons notre série d’articles consacrés à l’intelligence émotionnelle en nous intéressant aujourd’hui à l’intérêt de s’affranchir de ses certitudes limitantes. Inconsciemment, on limite considérablement sa capacité d’épanouissement. Pourtant, ce que je vais vivre l’an prochain n’est en grande partie pas encore imaginable par mon esprit aujourd’hui. Or si je décide d’ouvrir mon état d’esprit, de laisser libre cours au cheminement vers la découverte d’un nouvel espace de liberté que ce nouvel état d’esprit va naturellement générer, je vais ouvrir un espace intérieur qui va me guider pour devenir progressivement moi-même et ainsi donner une nouvelle impulsion et une nouvelle dimension à ma vie.

Développer son intelligence émotionnelle permet de s’affranchir des obstacles construits par ses convictions et ses peurs. Si l’intuition peut être d’une aide précieuse, la meilleur façon d’être serein en toutes circonstances est d’accepter ce qui se présente et éviter toute réaction contre-productive que sont par exemple le rejet ou le déni. Ainsi, si je traverse une période de tristesse, je peux essayer de la gérer en instaurant un dialogue avec cette émotion, dans une posture d’acceptation et d’accompagnement, jusqu’à ce qu’elle me quitte d’elle-même.

Ma personnalité est-elle mon amie ou mon ennemie?

Et si ma personnalité m’empêchait d’être moi-même, de montrer mes talents, de m’adapter au changement pour réaliser les projets qui me tiennent pourtant à cœur ? Alors pourquoi ne pas s’atteler à faire tomber ce masque de protection derrière lequel je me réfugie et qui dissimule les expériences blessantes du passé? En latin, le mot personnalité vient du mot persona qui signifie “masque de théâtre”.

Ma personnalité se compose en fait de différentes parties de moi-même qui peuvent autant s’entendre et cohabiter harmonieusement que s’opposer entre elles ! Combien n’a-ton pas rencontré de personnes nous semblant mal dans leur peau, en conflit avec elles-mêmes ? Quels que soient leurs vécus et les émotions qui leurs sont attachées, chacune de ces parties de personnalité a besoin d’attention et de reconnaissance pour se libérer et retrouver sa spontanéité. Un travail avec un thérapeute peut être nécessaire pour réconcilier ces différentes parties et enfin faire la paix avec soi-même.

Nous poursuivrons prochainement notre réflexion en nous attachant à penser les événements autrement.