intelligence émotionnelle

APPROFONDIR SES COMPÉTENTES ÉMOTIONNELLES (11)

Après avoir envisagé les compétences émotionnelles intrapersonnelles : estime de soi, affirmation de soi, réalisation de soi, nous allons désormais nous intéresser aux compétences émotionnelles interpersonnelles : enrichir son écoute, augmenter sa capacité relationnelle, accepter et développer sa responsabilité. Les compétences intrapersonnelles correspondent à notre aptitude à être en interaction avec les autres. On peut ainsi définir ses compétences comme celles qui nous permettent la compréhension de l’autre, l’écoute élargie, les expressions, les émotions, la posture, la gestuelle et la capacité relationnelle. Intéressons-nous donc aujourd’hui à l’intérêt de

Enrichir notre écoute

L’écoute de l’autre est notre capacité à être en phase avec lui, à être empathique vis à vis de lui. C’est notre capacité relationnelle avec autrui, dans la prise de contact avec l’autre personne. Comme faisons-nous quand une relation démarre ? Quelles sont les émotions que nous vivons à ce moment-là ? Dans cette prise de conscience, nous augmentons notre capacité à nous mettre en relation et à optimiser les relations que nous avons avec les autres.

En France, nous aurions moins besoin d’affirmer que d’écouter. Beaucoup de managers ont beaucoup de difficultés à écouter l’autre, à être attentif non seulement à sa manière de s’exprimer mais également à sa gestuelle et à détecter ainsi ce qui se passe au delà des paroles. Pourtant on devine aisément le gain que procure l’écoute de l’autre dans la qualité de la relation. Bien sûr, nous avons tous notre capacité relationnelle. Mais on peut poser ici la question de ce que l’on veut développer dans notre capacité relationnelle puisque cette dernière dépend de notre écoute active.

Grâce à l’écoute, nous pouvons être vraiment en relation avec l’autre et développer cette relation. Notre capacité d’écoute passe aussi par notre capacité à éviter le jugement l’autre. Les jugements ne sont que des interprétations subjectives qui nous éloignent de la réalité de cette personne. Nous ne sommes plus en relation avec elle si nous lui collons une étiquette, mais nous sommes en relation avec l’image tronquée qu’on se fait de la personne.

Je vous propose un petit exercice pour augmenter votre capacité à percevoir autrui de façon plus objective : Exercez vous quand vous êtes en présence d’une personne à ne la  percevoir qu’à travers un seul sens à la fois : l’ouïe, l’odorat, la vue, si vous pouvez le toucher… Au fur et à mesure de l’expérience, vous allez vous surprendre à être de plus en plus factuel et de moins en moins subjectif, interprétatif dans la connaissance de l’autre grâce uniquement l’observation des émotions, des attitudes et des expressions.

Nous poursuivrons prochainement l’analyse des compétences émotionnelles interpersonnelles en apprenant à augmenter notre capacité relationnelle.