intelligence émotionnelle

APPROFONDIR SES COMPÉTENCES ÉMOTIONNELLES (5)

Poursuivons notre réflexion afin d’approfondir nos compétences émotionnelles en nous attachant aujourd’hui à

IDENTIFIER SES COMPÉTENCES ÉMOTIONNELLES

L’intelligence émotionnelle est composée d’un ensemble de compétences ciblées qui nous permettent d’être plus compétents et plus performants dans tous les domaines de notre vie :

1/ Des compétences intra-personnelles telles que :

  •  La conscience de mes états affectifs, sentimentaux, émotionnels, de mes états d’âme et plus généralement la conscience de notre vie intérieure
  • Notre capacité à nous faire confiance et à faire confiance aux autres pour ajuster notre affirmation dans le respect de l’autre et parvenir à notre réalisation par la construction du sens que nous donnons à ce que nous faisons et au sens de notre existence en général

2/ Des compétences inter-personnelles telles que :

  • L’écoute élargie : écouter l’autre avec tous ses sens pour mesurer les interactions ou les dissonances entre la parole et la gestuelle de notre interlocuteur ;
  • développer notre capacité relationnelle : savoir entamer et développer une relation mutuellement satisfaisante et savoir l’arrêter en assumant promptement ses responsabilités ;
  • Développer notre capacité à assumer nos paroles et nos actes sans culpabiliser

3/ Des compétences transversales telles que :

  • L’optimisme actif : capacité à optimiser les situations quotidiennes de notre existence pour en tirer un enseignement qui nous fait grandir quand nous vivions des situations éprouvantes ;
  • Cultiver notre résilience : capacité à grandir pendant et après une situation de crise comme un conflit récurrent, un accident, un licenciement, un divorce…

 

Au fur et à mesure de la découverte de nos compétences émotionnelles, nous allons apprendre à utiliser un potentiel d’intelligence jusqu’ici ignoré. Nous allons apprendre à observer profondément la réalité, tant celle de notre vie intérieure que celle de notre environnement personnel ou professionnel. Nous allons donner du sens à nos activités en les reliant à ce qui nous anime intimement. Nous allons progressivement nous libérer d’une pression intérieure qui nous pollue la vie : être “à la hauteur”, avoir un niveau de vie respectable, être estimé par les personnes que nous côtoyons régulièrement. Personne ne nous demande de prendre ce temps de “recentrage” alors qu’il est essentiel pour notre bien-être, pour soutenir notre motivation, pour maintenir notre performance professionnelle, pour donner une direction pertinente à notre carrière, pour évoluer vers une vie qui nous correspond.

Donner du sens à notre vie quotidienne renforce notre motivation et permet de remettre les événements vécus et les expériences professionnelles dans un contexte cohérent afin de les mettre au service de notre projet de vie. Pour y parvenir, rappelons-nous que les trois axes de progression sont :

  • la maîtrise des émotions,
  • l’identification et le développement de nos compétences émotionnelles,
  • la recherche de notre projet de vie en cohérence avec nos valeurs.

Alors, au travail. Nous commencerons la prochaine fois par enrichir la conscience de notre vie intérieure (états affectifs, sentimentaux, émotionnels, états d’âme…).