Intelligence émotionnelle : à la découverte de ma personnalité

L’intelligence émotionnelle peut être définie comme la capacité à utiliser les messages contenus dans les émotions pour apprendre à mieux se connaître et se comprendre afin d’améliorer sa qualité d’être et de mieux interagir avec les autres. Une émotion est un message que notre corps nous fait ressentir en tant qu’intelligence intérieure.

Qu’est-ce que ma personnalité ? Comment s’est-elle constituée ? Mais surtout est-ce le reflet de mon « vrai » moi ?  Et si au contraire ma personnalité n’était qu’un reflet déformé de ma personne m’empêchant en fait d’être moi-même, de découvrir mes talents, de m’adapter au changement, de réaliser les projets qui me tiennent à cœur ?

Il s’avère que ma personnalité n’est autre qu’un masque de protection (Étymologiquement, cela vient de « persona » qui signifie en latin : masque de théâtre), derrière lequel je me dissimule et qui est le reflet de mes expériences blessantes du passé.

Ainsi ma personnalité se compose de différentes composantes de moi-même qui peuvent autant cohabiter pacifiquement que s’opposer entre elles… Mais chacune d’elle a besoin d’attention, d’écoute, de reconnaissance pour être libérée et me permettre ainsi de retrouver une personnalité unifiée. Aucune de ces composantes ne peut à elle seule me représenter. C’est ainsi que, par exemple, lorsque j’éprouve de la colère, ce n’est pas tout mon être qui est en colère mais une partie de ma personnalité en souffrance.

Accompagnement d’un client en divorce

Le coaching du divorce par l’intelligence émotionnelle va questionner la personnalité du client. Les clientes de Divorce Consulting sont souvent mariées avec des maris machistes, tyrans, manipulateurs ou pervers. Si elles ont été attirées par ces profils, c’est en raison d’événements de leur vie qui les ont rendues captives de ce type de prédateur.  La libération des émotions liées à ces événements traumatiques va leur permet de quitter progressivement ce schéma psychologique qui expliquait leur attachement à des êtres toxiques qui faisaient leur malheur mais sans qui elles n’arrivaient plus à vivre !

L’accompagnement du coach consiste en fait en une invitation vers un voyage au cours duquel le client va être en perpétuel questionnement de lui-même et au bout duquel se trouvent les réponses à ses questions existentielles les plus primaires : Qui suis-je et pour-quoi suis-je ? (Quelle est ma mission de vie ?) Le rôle du coach est notamment de garder à ce parcours ambitieux une dimension pratique et réaliste pour ne pas perdre le client, le sécuriser et lui permettre d’utiliser les compétences émotionnelles qu’il va découvrir.

Les enjeux sont de taille en rapport avec l’épreuve du divorce :

  • Vais-je avoir la force de m’y connecter à l’occasion de toutes mes émotions, agréables ou non ?
  • Vais-je m’autoriser à me connecter à cette version sublimée de moi-même ?