Maîtriser les rouages de la procédure

Élaborer ses décisions

En saisissant les instances compétentes, on s’attend à ce que les décisions prises soient justes et équitables. Mais ce qui me semble opportun ne l’est pas forcément aux yeux de la loi. Et comment faire si on a réfléchi sur la base de croyances erronées ?

C’est une donnée qui peut sérieusement remettre en question ce que vous avez prévu de faire avec votre conjoint. Elle explique qu’un nombre important de procédures amiable dégénèrent en procédures judiciaires contentieuses.  Il est donc plus prudent d’arrêter avec votre conjoint des décisions adaptées et sécurisées juridiquement qui pourront être par la suite validées dans le cadre de la procédure.

Certes on peut décider de  s’en remettre au juge car c’est bien lui qui, in fine, devra entériner les choses. Mais faut-il faire une confiance aveugle dans le système judiciaire ? Ne vaut-il pas mieux élaborer dans le calme et à votre rythme les décisions qui vont dicter votre avenir et celui de vos enfants, avec la faculté d’intégrer à la discussion des éléments spécifiques, liés à l’intimité du couple par exemple, que le juge n’aura pas le loisir de prendre en compte ? A-t-on vraiment l’assurance qu’il prendra le temps d’analyser toutes les données du problème, y compris celles qui vous tiennent précisément à cœur ?

 

Comment maîtriser la procédure ?

Pour maîtriser la procédure, il est nécessaire préalablement de prendre le temps de s’informer sur ses droits. C’est une démarche indispensable, si on ne veut pas être pris de court. En effet, il est inutile de mettre en place une discussion positive et constructive avec votre conjoint si c’est pour prendre des décisions qui ne sont pas transposables dans le cadre de la procédure.

Par exemple, la répartition du patrimoine dépend de la liquidation de votre régime matrimonial, procédure que vous n’êtes pas en mesure d’effectuer de prime abord. Par ailleurs, il ne faut pas oublier d’intégrer la question de la prestation compensatoire.

Cette information préalable, qui vous est apportée par le cabinet Divorce Consulting, vous aide à discerner ce qui est possible de ce qui ne l’est pas, et à réfléchir en connaissance de cause à ce qui est souhaitable de faire, en fonction des besoins que vous aurez clairement identifiés.

 

L’accompagnement proposé par le cabinet Divorce Consulting vous permettra :

  • De comprendre le fonctionnement des différentes parties prenantes, leurs rôles, leurs attentes et comprendre l’environnement et le système dans lequel vous allez vous retrouver projeté
  • De vous armer pour vous permettre de comprendre le jargon des différents acteurs et de faciliter la communication avec eux (avocat, magistrat, notaire)
  • D’avoir les informations nécessaires pour arbitrer et décider en toute connaissance de cause dans les différentes étapes de la procédure et face à ces différents acteurs
  • De comprendre comment préserver vos intérêts sans être à la merci de l’une ou l’autre des parties
  • De gagner du temps en facilitant la communication et les relations avec les différents interlocuteurs et parties prenantes